Le tribunal a déclaré l’adhésion à la NBA obligatoire pour les avocats nigérians

La Haute Cour de l’État d’Enugu a déclaré l’adhésion de Association du barreau nigérian (NBA) comme obligatoire pour les avocats inscrits au barreau et exerçant au Nigéria.

La décision, rendue le 29 juillet, a été rapporté par The Nigeria Lawyers le 1er novembre – environ deux jours après qu’un groupe dissident d’avocats a annoncé la formation d’un organe pour défier la NBA.

PREMIUM TIMES, le 30 octobre, signalé la formation de la Law Society of Nigeria (LSN) qui serait dirigée par Kunle Ogunba, un avocat principal du Nigeria (SAN).

La formation d’une association rivale qui cherche à renverser la domination de la NBA depuis des décennies en tant que seul corps reconnu d’avocats nigérians est au mépris d’un récent jugement rendu par la Haute Cour de l’État d’Enugu.

Le juge, RO Odugu, qui a rendu son jugement dans une plainte déposée il y a environ deux ans par un avocat lésé, Ben Oloko, a déclaré : “Il est obligatoire pour tout avocat admis au barreau nigérian d’être membre de la NBA”.

La Le juge a cité des précédents judiciaires qui, selon lui, l’obligeaient à suivre pour bloquer les tentatives d’avocats de quitter la NBA..

Il a cité des jugements de la Cour d’appel dans d’autres affaires connexes telles que Kehinde Vs NBA ; Fawehinmi contre NBA ; et Chinwo Vs NBA, comme précédents, qu’il a confirmés, affirmant que “ce tribunal n’est pas autorisé à nager à contre-courant”.

“Le résumé de la position actuelle du droit telle que décidée par les cours supérieures est que l’adhésion à l’Association du barreau nigérian est automatique dès l’inscription au barreau”, a déclaré le juge.

La Le juge a dit qu’avant d’être admis au barreau, il faut avoir payé les frais d’exercice du barreau pour l’année de l’admission. La personne doit également choisir une branche NBA pour rejoindre.


Le nouvel avocat doit indiquer la branche de la NBA de son choix au caissier de la Cour suprême pour le paiement des frais d’exercice.

“L’adhésion à l’Association du barreau nigérian est une condition préalable à l’admission au barreau nigérian”, a déclaré le juge.

“La NBA ne peut pas percevoir directement les frais de formation auprès des avocats”

Mais le plaignant a gagné une partie de ses prétentions – que la NBA n’a pas le pouvoir de percevoir les frais de formation directement auprès des avocats.

Le juge, citant les articles 8(2), 8(3) (a), (b) et (c) de la loi sur les avocats, a statué que le devoir de percevoir les honoraires de ces avocats incombe au greffier en chef. . de la Cour suprême.

En vertu des dispositions citées par le juge, le greffier en chef de la Cour suprême versera à la NBA “une somme égale aux neuf dixièmes du montant cumulé des frais de formation” perçus à la fin de l’année.


A LIRE AUSSI: Ganduje inaugure les jeux militaires et paramilitaires de 2021


« La NBA a le pouvoir d’augmenter ou de diminuer les taxes/frais de formation. Cependant, il ne peut pas continuer à percevoir directement les honoraires de pratique des avocats au Nigeria, ce qui incombe au greffier en chef de la Cour suprême, et a été empêché de le faire », a déclaré le juge.

Le juge a également accordé la somme de 50 000 N contre la NBA en faveur du demandeur.

combinaisons

M. Oloko a déposé sa plainte le 10 août 2020, exhortant le tribunal à déclarer que la NBA “n’est pas une association obligatoire où chaque avocat devient automatiquement membre lorsqu’il est appelé au barreau”.

Il a fait valoir que les membres de l’association sont “une organisation entièrement privée et bénévole de praticiens du droit, qui s’intéressent aux objectifs déclarés de l’association et utilisent leur libre arbitre pour adhérer et/ou participer aux activités de l’association à tout moment .”

De même, le plaignant a fait valoir que la NBA “n’a pas le pouvoir d’augmenter les frais de formation annuels pour les praticiens du droit au Nigeria”, ajoutant que “la même fonction est réservée au bureau du procureur général de la Fédération”.

Les frais de formation annuels pour les avocats se situent entre 2 000 et 20 000 N, selon l’année d’admission au barreau.

Émergence d’un groupe dissident d’avocats

Malgré une décision de justice déclarant l’adhésion à la NBA obligatoire pour les avocats inscrits au barreau du Nigeria, certains avocats ont annoncé le 30 octobre la création de la Law Society of Nigeria (LSN).

TEMPS PREMIUM aurait annoncé la formation du groupe dans un communiqué publié par le secrétaire national à la publicité du groupe, Douglas Ogbankwa.

L’agence de presse du Nigeria (NAN) rapporte que les praticiens du droit au Nigeria ne sont réglementés que sous l’égide de la NBA qui a été créée en 1933.

Justifiant l’urgence de LSN, M. Ogbankwa a déclaré que l’association était venue redéfinir les idées des pères fondateurs de la profession d’avocat au Nigeria.

Il a qualifié LSN de “nouveau shérif en ville”, décrivant la profession juridique au Nigeria comme ayant une histoire mouvementée allant de “l’impressionnant au ridicule”.

La formation du LSN est la dernière tentative des avocats de briser le monopole de la NBA en tant que seul organisme faîtier des avocats nigérians reconnu par les organes statutaires.

En 2020, certains avocats du nord du pays ont annoncé la formation d’un groupe dissident de praticiens du droit suite à la décision du Comité exécutif national (NEC) de la NBA de ne pas inviter le gouverneur de l’État de Kaduna, M. Nasir el-Rufai , pour prendre la parole lors de l’événement de l’association.

M. el-Rufai prendra la parole lors de la Conférence générale annuelle qui a conclu l’investiture d’Olumide Akpata en tant que président de la NBA le 29 août 2020.

Mais l’affaire a été rapidement résolue lors d’une réunion tenue par M. Akpata avec les dirigeants d’environ 40 branches de la NBA dans la région nord du pays à Abuja en septembre 2020.


Soutenir l’intégrité et la crédibilité journalistiques de PREMIUM TIMES

Un bon journalisme coûte très cher. Cependant, seul un bon journalisme peut garantir la possibilité d’une bonne société, d’une démocratie responsable et d’un gouvernement transparent.

Pour un accès gratuit et continu au meilleur journalisme d’investigation du pays, nous vous demandons d’envisager de contribuer modestement à ce noble effort.

En contribuant à PREMIUM TIMES, vous aidez à maintenir la pertinence du journalisme et à garantir qu’il reste gratuit et accessible à tous.

Faire un don



ANNONCE TEXTE : Appelez Willie – +2348098788999






Annonce de la campagne PT Mag

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *