Réflexion sur mes prédictions NBA

En octobre, j’ai fait une liste des prétendants à la NBA. Maintenant que la saison NBA bat son plein, je vais revenir sur mes prédictions pour voir où j’avais raison et où j’avais tort.

Comme je l’avais prédit, les Boston Celtics et les Milwaukee Bucks sont en tête de la Conférence Est. Milwaukee est actuellement la tête de série unique et Boston est la tête de série double. Jayson Tatum a un début d’année électrique et est mon choix actuel pour MVP (bien que Luka Dončić ne soit pas loin derrière). Tatum marque en moyenne 32 points par match, mais il n’a pas à porter seul la charge offensive.

Boston est profond, la rotation des gardes de Marcus Smart, Derrick White et Malcolm Brogdon est l’une des meilleures de la ligue. Payton Pritchard a été enterré dans la rotation, mais il pourrait bien remplacer si Boston subit des blessures. Grant Williams et Sam Hauser sont des tireurs d’élite légitimes, et Al Horford produit toujours à un niveau d’élite. Avec le retour de Robert “Timelord” Williams, cette équipe sera encore plus meurtrière.

Actuellement, Boston s’appuie sur la rotation centrale de Luke “The Green Hornet” Kornet et Noah Vonleh. La capacité d’espacement vertical de Timelord ajoutera une autre dimension à cette attaque, et il pourra ramener la défense de Boston à un niveau d’élite.

Je me trompais incroyablement sur l’Occident. Les Golden State Warriors sont absolument terrifiants. Jordan Poole et Klay Thompson sont devenus des maçons d’élite. Poole tire 32% sur trois et Thompson chute à 35% du terrain. Si Poole et Thompson ne s’améliorent pas rapidement dans la moyenne, Golden State est en grande difficulté.

À l’origine, j’avais dit que sur le papier, les Los Angeles Clippers étaient la meilleure équipe de la ligue et seraient les favoris du titre si Kawhi Leonard restait en bonne santé. Eh bien, cela ne s’est pas produit. Le genou de Leonard le dérange toujours et il est absent dans un avenir prévisible. Si Leonard n’est pas à 100%, je m’inquiéterai de la capacité de LA à faire avancer le titre.

Je me suis trompé sur les Timberwolves du Minnesota. J’espère qu’ils pourront renverser la vapeur, mais le noyau d’Anthony Edwards, Karl-Anthony Towns, D’Angelo Russell et Rudy Gobert ne fonctionne tout simplement pas. Ils ont encore le temps de redresser le navire, mais ils ne ressemblent pas à l’équipe d’élite que j’avais prédite serait un cheval noir dans l’Ouest.

J’avais raison pour le Miami Heat et les Philadelphia 76ers. Miami est aux prises avec une fiche de 6-7, bien loin de l’équipe tête de série de l’an dernier. Philadelphie a de nouveau l’air médiocre. Joel Embiid doit passer au nucléaire pour entraîner cette équipe dans les séries éliminatoires si James Harden ne peut pas rester en bonne santé.

J’avais raison pour Sacramento. Même mes collègues écrivains n’ont pas cru à ce choix, mais les Sacramento Kings, après un terrible départ de 0-4, ont rebondi avec des victoires décisives sur les Cleveland Cavaliers et les Los Angeles Lakers. Le milieu de gamme de De’Aaron Fox est quelque chose de spécial, Kevin Huerter se développe et Keegan Murray est l’une des recrues les plus polies que j’ai jamais vues. Cette équipe brisera la malédiction des séries éliminatoires de Sacramento.

Pour être tout à fait honnête, j’ai oublié les Cleveland Cavaliers dans mon dernier article. Cleveland est incroyable. Le duo de Darius Garland et Donovan Mitchell est terrifiant. Evan Mobley et Jarrett Allen sont des ancres défensives. Kevin Love bat son plein à partir de trois ans. Cette équipe sera sérieuse en séries éliminatoires.

Lorsque Danny Ainge a pris le relais et échangé Mitchell et Gobert, tout le monde croyait être en faveur du choix numéro un (qui aurait dû être Kyle Filipowski ; je ne suis pas dans le train de Victor Wembanyama), mais actuellement ils siègent au sommet de la Conférence Ouest. Lauri Markkanen a relancé sa carrière dans l’Utah. S’il continue à jouer au niveau des étoiles, cette équipe va, à tout le moins, valser dans les séries éliminatoires.

Je savais que les Lakers de Los Angeles seraient mauvais. Lisez mon article si vous ne me croyez pas. Je pense que Russell Westbrook m’a un peu surpris. Il tire 36% sur trois, ce qui n’est pas mal. Quoi qu’il en soit, l’époque du MVP Westbrook est révolue. Anthony Davis de la Nouvelle-Orléans est parti, il ne fait plus partie des 20 meilleurs joueurs de la ligue. Cette liste est mal construite et n’a pas la puissance d’étoile nécessaire pour compenser une profondeur de banc aussi faible. Je me sens mal pour Lebron James. Il devrait exiger un échange à Cleveland afin de ne pas gaspiller son prime qui s’estompe rapidement avec cette équipe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *