Elon Musk révèle pourquoi il ne laissera pas Alex Jones revenir sur Twitter

Elon Musk a doublé son refus d’autoriser le diffuseur et théoricien du complot Alex Jones à revenir sur Twitter.

Le milliardaire Musk, qui possède désormais le géant de la technologie, a d’abord fermé les utilisateurs appelant à la réintégration de Jones vendredi.

Mais lorsqu’il a été pressé hier soir de justifier sa décision, Musk a souligné le rejet par Jones de la fusillade à l’école primaire de Sandy Hook, où 20 enfants et six membres adultes du personnel ont été tués de sang-froid.

« Mon fils aîné est mort dans mes bras. J’ai senti son dernier battement de cœur ”, a répondu Musk, faisant référence au décès de sa fille Nevada en 2002 à seulement 10 semaines.

“Je n’ai aucune pitié pour quiconque utiliserait la mort d’enfants à des fins lucratives, politiques ou célèbres.”

Jones, un théoricien du complot au franc-parler, a acquis une notoriété après avoir affirmé que le massacre de 2012 dans le Connecticut était un canular mis en scène dans le cadre d’un plan gouvernemental visant à retirer les armes des Américains.

Dans une vidéo dans laquelle il se décrit comme “la figure la plus controversée du monde”, Jones a déclaré qu’il ne reprochait pas à Musk de ne pas lui avoir permis de revenir, et a dénoncé le “règne de la surveillance et de la censure” des grandes entreprises technologiques, des entreprises et des organismes gouvernementaux.

Le refus de Musk d’autoriser Jones à revenir sur Twitter malgré sa position ferme sur la protection de la liberté d’expression est venu comme le compte de ancien président Donald Trump a été ramené après que le PDG de Twitter a créé un sondage posant la question aux utilisateurs.

Musk a fermé les utilisateurs qui ont appelé à la réintégration du théoricien du complot Alex Jones sur Twitter

Le théoricien du complot Alex Jones prend la barre des témoins pour témoigner dans le procès en dommages-intérêts en diffamation de Sandy Hook devant la Cour supérieure du Connecticut à Waterbury, Connecticut.  Jeudi sept.  22, 2022

Le théoricien du complot Alex Jones prend la barre des témoins pour témoigner dans le procès en dommages-intérêts en diffamation de Sandy Hook devant la Cour supérieure du Connecticut à Waterbury, Connecticut. Jeudi sept. 22, 2022

Lorsqu'il a été pressé hier soir de justifier sa décision, Musk a souligné le déni de Jones concernant la fusillade à l'école primaire de Sandy Hook.

Lorsqu’il a été pressé hier soir de justifier sa décision, Musk a souligné le déni de Jones concernant la fusillade à l’école primaire de Sandy Hook.

Jones a déclaré qu'il ne blâmait pas Musk de ne pas l'avoir laissé revenir et s'est élevé contre le

Jones a déclaré qu’il ne blâmait pas Musk de ne pas l’avoir laissé revenir et s’est élevé contre le “règne de la surveillance et de la censure” des grandes agences technologiques et gouvernementales.

Des fleurs se trouvent à côté du nom de Charlotte Bacon, gravé dans la pierre d'un mémorial dédié aux victimes de la fusillade à l'école élémentaire Sandy Hook, à Newtown, dans le Connecticut, le dimanche 1er novembre.  13, 2022

Des fleurs se trouvent à côté du nom de Charlotte Bacon, gravé dans la pierre d’un mémorial dédié aux victimes de la fusillade à l’école élémentaire Sandy Hook, à Newtown, dans le Connecticut, le dimanche 1er novembre. 13, 2022

Dans cette photo d'archive du 18 décembre 2012, Robert Soltis, de Newtown, dans le Connecticut, s'arrête après avoir fait le signe de la croix devant un mémorial aux victimes de la fusillade à l'école élémentaire Sandy Hook à Newtown.

Dans cette photo d’archive du 18 décembre 2012, Robert Soltis, de Newtown, dans le Connecticut, s’arrête après avoir fait le signe de la croix devant un mémorial aux victimes de la fusillade à l’école élémentaire Sandy Hook à Newtown.

Environ 52% des répondants au sondage de Musk – près de 8 millions de personnes – ont déclaré que Trump devrait être autorisé à revenir.

Kanye West, qui a été retiré du site de médias sociaux pour ses commentaires antisémites plus tôt cette année, est également revenu sur Twitter dimanche.

Musk – qui s’est présenté comme un démocrate du discours sur Internet lorsqu’il a repris Twitter – a déclaré en octobre qu’un “conseil de modération du contenu” serait formé pour décider qui devrait être autorisé à utiliser la plateforme.

Musk n’a pas précisé qui a pris la décision de maintenir l’interdiction de Jones et n’a pas précisé le processus derrière cette décision.

Selon si et quand un tel conseil est formé, Jones pourrait revenir sur Twitter.

Plusieurs comptes Twitter liés à Alex Jones ont été définitivement suspendus de Twitter en 2018 et il n’est plus sur la plateforme depuis.

Dans la vidéo publiée dimanche, Jones a déclaré qu’il pensait que Musk subissait des pressions politiques pour ne pas lui permettre de revenir sur Twitter.

Elon Musk a répondu à un commentaire d'un utilisateur de Twitter suggérant que le théoricien du complot Alex Jones devrait être autorisé à revenir sur la plate-forme avec un

Elon Musk a répondu à un commentaire d’un utilisateur de Twitter suggérant que le théoricien du complot Alex Jones devrait être autorisé à revenir sur la plate-forme avec un “Non”.

L'ancien président Donald Trump est de retour sur Twitter après que Musk ait mené un sondage

L’ancien président Donald Trump est de retour sur Twitter après que Musk ait mené un sondage

Kanye West, qui a été retiré du site de médias sociaux pour ses commentaires antisémites plus tôt cette année, est également revenu sur Twitter dimanche

Kanye West, qui a été retiré du site de médias sociaux pour ses commentaires antisémites plus tôt cette année, est également revenu sur Twitter dimanche

“Je comprends pourquoi Musk l’a fait. Il a l’ADL et le parti démocrate, il a l’UE qui essaie de le faire taire maintenant. Jones a déclaré dans la vidéo.

L’ADL, également connue sous le nom de Ligue anti-diffamation, est une organisation non gouvernementale qui s’occupe des droits civils.

« Maintenant, est-ce que je blâme Elon Musk pour ça ? Non, mesdames et messieurs. Et honnêtement, je m’en fiche si je suis renvoyé sur Twitter ”, a déclaré Jones.

“Je suis la figure la plus controversée au monde parce que je suis la plus menaçante pour le nouvel ordre mondial. Alors ne vous attendez pas à ce qu’il me ramène le premier jour, alors qu’il doit d’abord contrôler la plate-forme avant de pouvoir comprendre cela », a-t-il déclaré.

Lorsque les gens ont appuyé sur Twitter pour contester le refus de Musk d’autoriser le retour de Jones, il a répondu par un autre commentaire laconique : « Dommage ».

Lorsqu'il a été pressé par des personnes sur Twitter qui ont contesté le refus de Musk d'autoriser le retour de Jones, il a répondu par:

Lorsqu’il a été pressé par des personnes sur Twitter qui ont contesté le refus de Musk d’autoriser le retour de Jones, il a répondu par: “Dommage”

En octobre, Musk a déclaré que Twitter formerait un conseil pour décider qui devrait être autorisé à utiliser Twitter

En octobre, Musk a déclaré que Twitter formerait un conseil pour décider qui devrait être autorisé à utiliser Twitter

Musk a réalisé vendredi un sondage demandant aux utilisateurs de voter pour savoir si Trump devrait être autorisé à revenir sur Twitter.

Dans ce sondage, 52% des utilisateurs ont voté pour qu’il soit autorisé à revenir. “Les gens ont parlé”, a déclaré Musk sur Twitter, racontant le l’expression latine : Vox Populi, Vox Dei.’

L’expression se traduit par « la voix du peuple est la voix de Dieu ».

Cette décision annule une interdiction qui a maintenu l’ancien président sur le site de médias sociaux depuis qu’une foule pro-Trump a pris d’assaut le Capitole américain le 6 janvier 2021, alors que le Congrès se prépare à certifier la victoire électorale de Joe Biden.

Au cours du week-end, lors de la réunion annuelle des dirigeants de la Coalition juive républicaine, Trump a évoqué son retour, la prise de contrôle du site par Musk et s’il envisageait réellement de tweeter à nouveau.

Par appel vidéo, Trump a déclaré qu’il avait entendu dire que le sondage de Musk recevait une grande réponse, mais qu’il n’en “voyait pas la raison (en revenant sur Twitter)”.

À plusieurs reprises, Musk a souligné la différence entre la “liberté d’expression” et la “liberté d’accès” – suggérant que si les gens en général devraient être autorisés à tweeter, leurs tweets ne sont pas nécessairement promus aux utilisateurs.

Dans un autre tweet la semaine dernière où il a répété le mantra, Musk a déclaré qu’il ramènerait Kathie Griffin, Jordan Peterson et Babylon Bee.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *